être plus qu’un coach, devenir un manager

coach devenir manager

Beaucoup de coachs veulent avoir leur propre entreprise. C’est même souvent le rêve de leur vie. Être son propre patron, n’avoir à répondre de personne, choisir ses horaires et bien sûr, obtenir la plus grande partie des bénéfices.

Mais le passage à la réalité est parfois brutal. Au lieu de tout ça, les coachs se rendent compte que les clients ont remplacé leur patron… et parfois, pas en mieux.

En business, c’est un secret de polichinelle. Une boite qui réussit doit tout à ses clients. L’expérience client est le nerf de la guerre, si vous n’avez pas :

  •       Une relation client exceptionnelle
  •       Un produit attractif
  •       Une niche qui répond à leur besoin
  •       Un personnel accueillant

Il y a assez peu de raison pour que le client s’entête et n’aille pas voir le premier gymnase à côté qui vous sert de concurrent.

Et voilà tout le paradoxe du manager : Savoir concilier le rêve de sa vie (un club qui tourne même si les tâches administratives complexes peuvent être rébarbatives) avec une extraordinaire expérience client.

comment être un bon manager de salle de sport ?

Le rôle du manager c’est de gérer l’équipe. De définir des règles, de les appliquer et de les intégrer. Votre tâche est de voir les employés être performant et productif.

C’est probablement le plus beau des métiers. Mais les responsabilités qui vont avec peuvent faire peur.

  •       Garder les employés motivés
  •       Intégrer des bons process pour une super satisfaction client
  •       Être force d’initiative face au changement.

les bases d'un bon manager

Un bon manager accumule certaines qualités qu’il sait exploiter au profit de sa vision.

L’écoute

L’idée est simplement de récolter les bruits qui courent, qu’est-ce que disent vos employés, vos concurrents, vos clients. Comment absorber ce point de vue et améliorer de facto votre entreprise ?

L’arbitrage

Vous n’êtes plus un simple coach et face à certaines situations, il va falloir oser être juste. Que ce soit avec des employés, un client d’autres parties. Oser s’affirmer c’est montrer l’esprit de votre entreprise. La meilleure façon de dissiper les rancunes, de résoudre des problèmes ou de parvenir à un compromis agréable est d’écouter attentivement.

A cette fin voici quelques conseils

  • Reformuler la pensée des parties avant de formuler un jugement, montrez que vous avez absorbé leur approche.
  • N’hésitez pas à poser des questions, à enquêter un peu pour avoir une vue général
  • Réduisez les distractions comme les téléphones portables et les ordinateurs afin d’être pleinement présent et concentré sur l’orateur. Cette intentionnalité du silence en dit long!

Apprendre

La formation permanente est la clef de survie de votre club. Parce que la plus-value de votre entreprise, c’est VOUS ! Votre capital humain est donc primordial. A la Fitness Académie, on a fait de la formation des dirigeants de clubs de sport un véritable sacerdoce et de nombreux séminaires s’ajoutent chaque année.

Faites de chaque échec une réussite

Un club est fait de clients qui partent et d’employés qui démissionnent. C’est le cycle normal des choses. Mais n’hésitez pas à collecter les ressentis de ces départs pour voir comment améliorer votre club.

Le meilleur moyen est probablement une enquête de suivi client par mail. Pour les employés, à l’instar des pratiques du privé, réaliser des entretiens de sortie pour clore votre relation en bonne intelligence.

Le mieux est souvent d’échanger avec d’autres dirigeants pour avoir leurs pratiques efficaces face à une situation particulière. Je vous dirais bien qu’à la Fitness académie, cet échange est encouragé voir facilité par la mise en place de groupe de discussion, mais ça ferait redondant, non ?

Fidélisez vos employés.

Pour ça, quelques pratiques simples sont envisageables sans se ruiner.

  • Laissez-les être force de proposition, intégrez les à la dynamique d’évolution de l’entreprise.
  • Reconnaissez et récompensez leur travail. Un bon employé, c’est rare, ne laissez pas l’amertume vous les prendre.
  • Connaissez leur anniversaire et leur particularité. Encouragez une vie sociale d’entreprise avec du vivre ensemble !

Bien sûr, bien d’autres qualités peuvent faire de vous un bon leader ! Concentrez-vous sur vos qualités, minimisez vos défauts et inventez une entreprise qui vous ressemble.

Pour finir ne demandez pas à votre personnel ce que vous ne feriez pas vous-même. Rappelez-vous peut-être cette phrase de Gandhi « L’exemple n’est pas le meilleur moyen pour guider. C’est le seul. »  

coach devenir manager

Beaucoup de coachs veulent avoir leur propre entreprise. C’est même souvent le rêve de leur vie. Être son propre patron, n’avoir à répondre de personne, choisir ses horaires et bien sûr, obtenir la plus grande partie des bénéfices. Mais le passage à la réalité est parfois brutal. Au lieu de tout ça, les coachs se rendent compte que les clients ont remplacé leur patron… et parfois, pas en mieux.

relance-téléphonique

Voici une situation classique dans un club de sport : Un prospect (que nous appellerons Anatole parce que c’est un joli prénom) entre à l’accueil et demande des renseignements. Il veut se remettre au sport, mais il veut prendre le temps de réfléchir. C’est un investissement financier important pour lui et qu’il n’est pas sûr de garder la motivation nécessaire pour le justifier.

organisation-trello

Les entrepreneurs sont en effet des représentants de ce courant de pensée. Travailleurs acharnés qui essaient toujours d’optimiser leurs produits, de faire cette petite heure de travail supplémentaire chaque soir pour faire un peu plus, se rapprocher plus de leur vision. C’est la vision assez juste d’un dirigeant de salle de sport, un entrepreneur qui travaille tard et fait son maximum pour son (ou ses) club.

Faire un point sur la stratégie de mon club